La maternelle

La maternelle

La recherche montre que l’immersion en langue dès le plus jeune âge permet aux jeunes enfants de développer, en plus des compétences linguistiques, une pensée critique et la capacité à résoudre des problèmes à un niveau supérieur ce qui leur donne une avance remarquable pour aborder leurs années d’apprentissage en élémentaire et au-delà.

Le programme de notre maternelle est extrêmement varié et riche. Inspiré des meilleurs méthodes d’enseignement, en France et dans les pays anglo-saxons, notre programme propose aux enfants une immersion dans la langue anglaise. Ils développent leurs capacités à vivre ensemble, ils construisent à travers le jeu des compétences telles que la résolution de problèmes, la motricité fine. Des activités artistiques encouragent leur créativité et mettent en valeur leur imagination.

Informations et inscription
pour la maternelle :
EBiHS
11 avenue du Pré de Challes
74940 Annecy-le-Vieux, France
T : + 33 (0)4 50 02 39 53
P : + 33 (0)6 64 06 27 24

Informations sur le programme:

info@ebihs.fr

Télécharger la brochure.

Les avantages de notre programme d’immersion en anglais à la maternelle

Le meilleur âge pour devenir bilingue

Trois années en immersion pour devenir bilingue, français-anglais ! Dès la petite section, alors que les enfants continuent et consolident l’apprentissage de leur langue maternelle, l’immersion en anglais permet l’apprentissage naturel de la langue, dans un contexte ludique et motivant.

De l’immersion au bilinguisme

L’apprentissage du français n’est pas pour autant négligé. Dès la Moyenne Section, même si l’anglais domine en volume horaire, des séquences en français, plusieurs fois par semaine, permettent de développer et renforcer les compétences en français, notamment pour le vocabulaire et la structure de la langue. En Grande Section, l’horaire de français est augmenté à 1 heure journalière, préparant au CP où le programme bilingue se met en place avec autant de temps dans les deux langues.

Des professeurs compétents et passionnés

L’anglais, c’est leur langue maternelle ! Voilà la garantie d’un bon programme d’immersion. Nos professeurs savent établir un climat d’écoute et de confiance qui permet à chaque élève de s’épanouir et de progresser dans ses apprentissages.

L’attention donnée à chaque élève

Les professeurs donnent à chaque enfant l’occasion de mettre en valeur tout son potentiel au travers d’activités variées, telles que la motricité, la musique, le dessin, les activités manuelles ou langagières.

Les enfants des classes maternelles sont accompagnés en classe par deux adultes : un(e) enseignant(e) et un(e) assistant(e) de classe. Les assistantes de classe sont une aide précieuse car elles veillent à assurer  le bien-être hygiénique, matériel et sécuritaire des enfants, mais elles savent aussi intervenir lors de travaux en groupes, en complément de l’enseignant. La présence de deux adultes favorise un environnement de classe calme et permet un enseignement personnalisé pour chaque enfant.

Un cadre de vie rassurant et bienveillant

Nos deux campus, Pré de Challes et Pré Faucon sont des lieux de vie agréables et bien conçus pour les enfants. La sécurité et l’hygiène sont au cœur de nos préoccupations. Chaque année de nouveaux aménagements sont réalisés pour améliorer les bâtiments et la cour.

La restauration scolaire est aussi un atout de l’école. Les parents ont la possibilité d’inscrire leur enfant au service de repas, servi par un traiteur (Leztroy Restauration) qui garantit des produits frais, cuisinés le jour même et à proximité, avec un pourcentage important de bio.

L’année de la Grande Section, en route pour le CP !

Après le programme d’immersion des premières années de la maternelle, la Grande Section évolue naturellement vers un programme bilingue passionnant, préparant les élèves à la réussite au CP où ils apprendront à lire et écrire dans les deux langues, le français et l’anglais.

La Grande Section de maternelle offre un programme en français et en anglais. L’enseignement est de 20 heures par semaine en anglais et de 4 heures par semaine en français. Les élèves développent des compétences en pré-lecture et dans le domaine du langage. Ils enrichissent leurs connaissances et leur vocabulaire par l’écoute d’histoires. Les compétences mathématiques telles que la résolution de problèmes, la comparaison de quantités, l’étude de situations faisant appel à la logique sont travaillées à travers des activités de manipulation. Elles préparent l’élève à aborder avec succès l’école élémentaire.

Tandis que les élèves bénéficient d’un solide programme sur le plan académique, ils développent aussi des qualités relationnelles et émotionnelles. Ils donnent libre cours à leur imagination et développent un esprit créatif grâce à des activités variées : jeux, musique, art, sport, sorties scolaires et participation aux événements de l’école.

Les 5 grands domaines du programme de la maternelle :

  • Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions :
    L’élève s’approprie la syntaxe au travers d’échanges au sein du groupe classe et grâce à des séquences d’apprentissage spécifiques. Ces échanges sont extrêmement importants pour l’apprentissage des langues et notamment de l’anglais. La maternelle, c’est aussi les premiers pas dans le monde de l’écrit : l’élève travaille sur les sons, découvre les lettres de l’alphabet et les gestes de l’écriture pour être prêt à aborder l’apprentissage de la lecture en cours préparatoire.
  • Construire les premiers outils pour structurer sa pensée :
    En arrivant à l’école, les enfants ont déjà une compréhension des quantités qui vient de leurs observations et des interactions qu’ils ont eues avec le monde, leurs jouets, etc. Les enseignants s’appuient sur les connaissances et la compréhension de chaque enfant construire de nouveaux savoirs et compétences : exprimer des quantités, étudier les nombres et ses différentes décompositions et représentations, explorer des formes, des grandeurs, des suites organisées.
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques :
    Les activités artistiques jouent un rôle très important car elles font le lien entre plusieurs disciplines et renforcent les notions apprises, aussi bien en langue qu’en géométrie par exemple, tout en développant esprit critique et créativité. Les professeurs proposent un large choix d’activités au cours de l’année : dessiner, s’exercer au graphisme décoratif, réaliser des compositions plastiques, planes et en volume, jouer avec sa voix et acquérir un répertoire de comptines et de chansons, explorer des instruments, utiliser les sonorités du corps, pratiquer quelques activités des arts du spectacle. Ils savent s’adapter aux différents modes d’apprentissage des élèves.
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique :
    Les enfants en maternelle apprennent énormément à travers le jeu et le mouvement. Nous respectons le besoin des jeunes enfants de bouger, car c’est aussi dans le mouvement qu’ils développent des qualités et savoirs, lors des activités suivantes : agir dans l’espace, dans la durée et sur les objets, adapter ses équilibres et ses déplacements à des environnements ou des contraintes variées, communiquer avec les autres au travers d’actions à visée expressive ou artistique, collaborer, coopérer, s’opposer.
  • Explorer le monde :
    De nombreuses activités sont proposées pour stabiliser les premiers repères temporels, introduire les repères sociaux, faire l’expérience de l’espace, découvrir différents milieux, découvrir le monde du vivant, utiliser, fabriquer, manipuler des objets. Le développement de la personnalité, la relation avec les autres, la gestion des émotions ont une place importante tout au long de la journée. Nous mettons des mots sur les qualités à encourager : le goût de l’effort, la bienveillance, le respect des autres, l’écoute, le partage… Nous renforçons les qualités naturelles de chaque enfant et travaillons sur celles qui sont à acquérir. Les enfants apprennent aussi à s’organiser et à solliciter des compétences exécutives pour réaliser une tâche.
  • Une journée à la maternelle
    La journée commence avec le temps de regroupement qui permet aux enfants de développer leur écoute, leur vocabulaire, d’apprendre à communiquer sur les sujets qui les intéressent. Ils observent la météo et réfléchissent au temps qui passe en parlant des jours, des mois, de la date… C’est aussi le temps des comptines et des histoires. Imaginez votre enfant revenant à la maison avec des chansons et des poèmes en anglais ! A cet âge apprendre une langue est un jeu d’enfant et leur prononciation les fait passer pour des natifs.
  • Les ateliers découverte : Les enfants sont guidés par les enseignants mais travaillent en petits groupes sur des ateliers où ils sont actifs. Des études récentes dans le domaine des neurosciences ont montré à quel point les enfants apprennent mieux quand ils sont engagés dans leur apprentissage. Ils se posent des questions, y trouvent les réponses, et peuvent ajuster leur façon de penser avec chaque expérience vécue.
  • Les enfants prennent le goûter du matin (fruits ou légumes) en groupes, ce qui favorise les échanges et renforce le vocabulaire. Ils ont une séance de  motricité chaque jour et apprennent bien dans le mouvement et en s’appropriant des espaces : sauter, ramper, courir, adapter ses déplacements à des situations de jeu… C’est aussi un temps pour se détendre après des activités qui demandent beaucoup de concentration. Par exemple, les professeurs associent  une comptine qui rime avec des mouvements et des déplacements.
  • Les temps de récréation le matin, midi et soir sont des moments qui permettent aux enfants de développer leur imagination et de revisiter des apprentissages à leur façon. Nous voyons des enfants qui jouent à la maîtresse en anglais, qui chantent des chansons que nous avons apprises, qui construisent des suites avec des objets naturels: petite feuille, noix, noix, branche, petite feuille, noix, noix, branche… Certains comptent les fourmis et d’autres nomment les formes qu’ils observent sur un insecte comme le «gendarme ».
  • L’après-midi, les enfants se reposent (pour les petits, il y a la sieste, pour les grands, ils se posent et respirent profondément et écoutent de la musique calme, par exemple) avant de reprendre le travail. Un cerveau bien reposé fonctionne mieux !
  • La journée se termine par un temps de jeu. Les enseignants choisissent des jeux qui consolident les travaux et les apprentissages du moment. Cela permet aux enfants de revoir ce qu’ils apprennent dans la journée, et d’apprendre en s’amusant !

Martine Ouellette

Directrice pédagogique du primaire à Pré de Challes

Un parcours atypique a mené cette passionnée de la vie à relever les défis d’un changement de carrière.  En effet, tout d’abord diplômée d’une licence de l’Université de Sherbrooke en administration des affaires option marketing, cette canadienne d’origine, a travaillé dans ce domaine environ 8 ans. Sa passion de toujours pour l’enseignement l’a menée à obtenir une deuxième licence en éducation au préscolaire et en enseignement au primaire de l’Université du Québec à Montréal afin de réaliser son rêve : devenir enseignante ! Lire la suite

Dès l’obtention de son diplôme, Martine débute sa carrière au sein d’une commission scolaire anglophone de Montréal et enseigne l’immersion française à des élèves anglophones de niveau CP. Continuellement avide d’en savoir plus, elle assiste à des formations continues. Ainsi, elle met en place des projets à long terme dans sa classe en différenciant les apprentissages selon les besoins des élèves. Elle crée et adapte les textes nécessaires à l’apprentissage des différents sujets intéressant ses élèves. Soucieuse de créer un environnement agréable et motivant pour tous les élèves, Martine s’occupe de différents projets d’école comme les artistes à l’école ou la rencontre avec des auteurs et illustrateurs. Elle fait partie de divers comités de consultation et d’implémentation de nouveaux projets au sein de la commission scolaire.

Arrivée en France en 2008, Martine poursuit sa carrière en enseignant auprès d’une clientèle diversifiée avant d’intégrer l’EBiHS dès l’ouverture de l’école. L’obtention du Diplôme en Neuropsychologie Education et Pédagogie de l’Université de Lyon lui a permis d’acquérir des notions essentielles pour mieux comprendre les troubles des apprentissages et adapter son enseignement aux besoins spécifiques des élèves. Ainsi, la création à l’EBiHS d’un programme pour les élèves à haut potentiel s’inscrit dans cette démarche.

A la rentrée 2018, ayant à cœur la réussite et le bien-être du plus grand nombre d’enfants, Martine a accepté avec enthousiasme le poste de directrice du primaire à Pré de Challes.

Emilie Tarraf-Lescoffier

Directrice pédagogique du primaire à Pré Faucon

Née d’un père Syrien et d’une mère Américaine, Émilie intègre dès son plus jeune âge la diversité culturelle comme un élément central de son existence, une partie intégrante et formatrice de sa personnalité. Les langues, anglais, français et arabe ont été porteuses des différentes cultures qui l’ont accompagnée du berceau à l’âge adulte. Sans doute cette particularité a-t-elle contribué à l’ouverture d’esprit qui l’a conduit à enseigner tandis que son parcours, atypique, ne laissait en rien supposer qu’elle se destinait à une carrière d’éducatrice.

Lire la suite

En effet, Émilie a d’abord choisi d’étudier les sciences politiques et économiques dans le cadre d’une licence à l’Université d’Illinois, au cours de laquelle elle effectue une année réussie à Science Po Paris. Après l’obtention de son diplôme à l’Université d’Illinois, Emilie revient ensuite à son pays natal en tant que lectrice d’anglais à l’Université de Bourgogne. Elle profite alors du temps que son lectorat laisse à sa disposition pour offrir ses services à un collège privé, au sein duquel elle occupe deux années consécutives un poste d’assistance d’anglais. En été, elle occupe un poste de lectrice d’anglais à l’Université de Homs, en Syrie. C’est à ce moment qu’elle prend goût à l’enseignement et postule pour Teach for America, un programme prestigieux qui sélectionne et forme des enseignants destinés à des quartiers défavorisés partout aux États-Unis.

Décidée à approfondir ce qui lui apparaît comme une perspective belle et enrichissante, Émilie décide de s’inscrire à un master en enseignement au Hunter College de New York. Elle se spécialise dans l’apprentissage de la lecture et le développement des traits de caractère positifs chez les enfants. Fraichement diplômée, elle contribue en tant qu’enseignante, mais aussi que coordinatrice de niveau, à la création d’une école dans Brownsville à Brooklyn qui deviendra, quelques années plus tard, l’une des plus performantes de la ville de New York ; école qui relève le défi d’offrir les plus belles perspectives d’avenir à des enfants issus des milieux parmi les plus défavorisés de Brooklyn et des Etats-Unis.

Désireuse de retourner en France, elle a la chance de se voir offrir un poste d’enseignante à l’École Bilingue de Haute-Savoie; opportunité qu’elle saisit et qui lui offrira plusieurs années de bonheur auprès de ses élèves. En parallèle, Emilie est coordinatrice lors de l’ouverture de la deuxième structure : Pré Faucon. Être témoin de l’épanouissement personnel et intellectuel de ses élèves la conforte définitivement dans son choix d’orienter ses efforts vers une carrière dans les métiers de l’enseignement.

Louise Knight

Coordinatrice de la maternelle à Pré de Challes

Je suis née dans le sud de l’Angleterre à Exeter. J’ai eu la chance de faire beaucoup de voyages en tant qu’enfant puis de grandir dans une ferme, dans l’une des plus belles régions de Grande-Bretagne.

J’ai fait mes études en Art et Education à Bretton Hall College à l’université de Leeds, où j’ai terminé en tant que Major de promotion en Théâtre. Peu de temps après mon diplôme, je suis partie à Taiwan pour exaucer deux de mes vœux, voyager et bien-sûr enseigner, ce que j’ai fait à ESL School.

Après quatre années, je suis venue en France avec mon conjoint afin de préparer ma certification TEFL (Enseignement de l’Anglais) et apprendre le français.

Deux ans plus tard, nous sommes retournés en Asie, une année et demie en Chine pendant laquelle j’ai enseigné à la Clifford International School puis encore deux années à Taiwan à ESL School.

En 2010, nous sommes revenus pour de bon en France et, pour ma plus grande joie, j’ai intégré l’Ecole Bilingue de Haute-Savoie.

J’adore être entourée par la beauté des montagnes, du lac et de la campagne environnante et j’en retire beaucoup de vie et d’énergie.