L’élémentaire

L’élémentaire

Le programme de l’école élémentaire est réparti sur 5 années regroupées en deux cycles :
Le Cycle II avec le CP, le CE1 et le CE2
Le cycle III avec le CM1 et le CM2

Noter que la classe de 6ème au collège est la troisième et dernière année du cycle III.

En élémentaire, les élèves bénéficient du programme français enrichi des notions des programmes anglo-saxons et notamment du programme Cambridge. L’enseignement se fait dans les deux langues, avec une répartition de 50% pour chacune environ, ce qui offre un programme académique stimulant, varié et donnant une ouverture unique sur le monde.

Les méthodes d’enseignement et les projets mis en œuvre contribuent à développer des compétences et qualités essentielles pour l’avenir : la communication, le sens critique, le leadership positif, le goût de l’effort, l’audace, la créativité et l’esprit d’équipe.

Informations et inscription
pour l’élémentaire :
EBiHS
11 avenue du Pré de Challes
74940 Annecy-le-Vieux, France
T : + 33 (0)4 50 02 39 53
P : + 33 (0)6 64 06 27 24

Information sur le programme

info@ebihs.fr

Télécharger la brochure.

Cycle II : CP, CE1 et CE2 Apprentissages fondamentaux

En CP, les élèves apprennent à distinguer les sons et les signes qui les représentent graphiquement. Ils apprennent également à lire par le décodage selon la méthode syllabique et, plus tard, acquièrent les compétences nécessaires à la compréhension de textes. Les élèves renforcent ces compétences au cours du CE1 dans les activités de lecture et d’écriture basées sur une large variété de textes issus de la littérature de jeunesse. En CE2, ils développent ainsi le goût pour la lecture et l’habitude de lire pour le plaisir à la fois en français et en anglais.

Une place importante pour l’oral
Les activités orales de langage, telles que poser des questions, décrire, expliquer et partager des informations, jouent un rôle important dans le processus d’apprentissage.
Les mathématiques
Les élèves consolident leur apprentissage sur les nombres et le calcul par le passage du concret à l’abstrait grâce à la manipulation. La pratique quotidienne du calcul mental conforte la maîtrise des nombres et des opérations. Ils développent leurs capacités à chercher, raisonner et communiquer. Les quatre opérations (addition, soustraction, multiplication, division) sont étudiées à partir de problèmes qui contribuent à leur donner du sens, en particulier des problèmes portant sur des grandeurs ou sur leurs mesures, en lien avec « questionner le monde ».

Questionner le monde
Les compétences en langue, l’acquisition d’un vocabulaire plus varié et précis permet un meilleur accès aux autres disciplines. La langue s’enrichit aussi grâce aux activités qui « questionnent le monde », c’est-à-dire aux matières qui abordent la science, la géographie ou l’histoire. Les élèves sont en effet encouragés à poser des questions, développer leur curiosité et leur sens critique. C’est la découverte du monde du vivant, de la matière et des objets. Les élèves explorent aussi l’espace et le temps, afin de mieux comprendre l’organisation du monde dans lequel ils vivent.

Les disciplines artistiques, l’éducation physique et sportive, l’éducation aux médias et à l’information et l’enseignement moral et civique sont abordés de différentes manières au cours des cinq années de l’école élémentaire, souvent dans une démarche de projet de classe ou de cycle. Ces disciplines contribuent à développer et nourrir des compétences ou savoir-être essentiels, tels que la capacité à s’interroger, à créer, à exercer son jugement, à communiquer avec les autres et à s’ouvrir sur le monde.

Cycle III: CM1, CM2 à l’EBiHS Consolidation et approfondissement

Au cours du cycle 3, les élèves sont exposés à un programme bilingue, équilibré et exigeant. Ils consolident et étendent leurs connaissances par diverses approches et dans toutes les disciplines. La lecture en français et en anglais est confortablement installée et donne lieu à des travaux en projets incluant la pluridisciplinarité. Les notions mathématiques sont aussi enseignées en bilingue.

Au cycle 3 les élèves renforcent leurs compétences en langue anglaise aussi bien à l’oral qu’à l’écrit. Depuis plusieurs années l’école s’est engagée dans des évaluations reconnues à l’international avec le «Cambridge Assessment International Program». Les élèves réussissent en général fort bien ces tests qui consacrent leurs années d’éducation bilingue à l’EBiHS.

Cette fin d’étude élémentaire permet aussi le développement de plus d’autonomie chez les élèves qui sont ainsi bien préparés à poursuivre leurs études au collège.

L’accompagnement personnalisé
La fin de la journée est un moment privilégié pour une aide individualisée : de 16h à 16h30, certains élèves sont sollicités en petits groupes pour faire un travail d’approfondissement et de remédiation avec leur professeur d’anglais ou de français, sur un sujet particulier.
A partir de 16h30, les élèves ont la possibilité de rester en étude pour faire leurs devoirs. Ils peuvent aussi s’inscrire en « Devoirs accompagnés », afin de recevoir l’aide et les conseils d’un professeur.

Le programme Zèbre à l’EBiHS

Certains élèves, diagnostiqués à haut potentiel ont des besoins particuliers durant leur cursus scolaire afin de s’épanouir et d’exploiter au maximum leurs compétences. C’est pourquoi l’EBiHS propose un programme appelé « Zèbre » qui prend en compte les différences de fonctionnement de ces enfants en leur proposant des activités basées sur le travail en coopération, la recherche active, les problèmes spontanés, la gestion des émotions… Ce programme est lié aux projets internationaux de « Odyssey of the Mind », et les groupes Zèbres sont amenés à venir défendre le projet sur lequel ils ont travaillé lors d’un concours à Genève, vers la fin du second trimestre.

Les points forts de notre programme

  • Un programme bilingue riche et varié.
  • Les programmes officiels français enseignés en deux langues et complétés par des thèmes offrant une ouverture sur le monde.
  • Des classes à faible effectif (20 élèves).
  • Un dispositif pédagogique qui prend en compte les besoins de chaque élève.
  • Des professeurs qui apportent leur langue, leur culture et leur passion d’enseigner.
  • Des projets qui motivent les élèves tout au long de l’année : sorties éducatives, fêtes, spectacles, expositions…

Les directrices de chaque campus

Martine Ouelette

directrice du primaire à Pré de Challes

Un parcours atypique a mené cette passionnée de la vie à relever les défis d’un changement de carrière. En effet, tout d’abord diplômée d’une licence de l’Université de Sherbrooke en administration des affaires option marketing, cette canadienne d’origine, a travaillé dans ce domaine environ 8 ans. Sa passion de toujours pour l’enseignement l’a menée à obtenir une deuxième licence en éducation au préscolaire et en enseignement au primaire de l’Université du Québec à Montréal afin de réaliser son rêve : devenir enseignante ! Dès l’obtention de son diplôme, Martine débute sa carrière au sein d’une commission scolaire anglophone de Montréal et enseigne l’immersion française à des élèves anglophones de niveau CP.

Lire la suite
Continuellement avide d’en savoir plus, elle assiste à des formations continues. Ainsi, elle met en place des projets à long terme dans sa classe en différenciant les apprentissages selon les besoins des élèves. Elle crée et adapte les textes nécessaires à l’apprentissage des différents sujets intéressant ses élèves. Soucieuse de créer un environnement agréable et motivant pour tous les élèves, Martine s’occupe de différents projets d’école comme les artistes à l’école ou la rencontre avec des auteurs et illustrateurs. Elle fait partie de divers comités de consultation et d’implémentation de nouveaux projets au sein de la commission scolaire.
Arrivée en France en 2008, Martine poursuit sa carrière en enseignant auprès d’une clientèle diversifiée avant d’intégrer l’EBiHS dès l’ouverture de l’école. L’obtention du Diplôme en Neuropsychologie Education et Pédagogie de l’Université de Lyon lui a permis d’acquérir des notions essentielles pour mieux comprendre les troubles des apprentissages et adapter son enseignement aux besoins spécifiques des élèves. Ainsi, la création à l’EBiHS d’un programme pour les élèves à haut potentiel s’inscrit dans cette démarche.
A la rentrée 2018, ayant à cœur la réussite et le bien-être du plus grand nombre d’enfants, Martine a accepté avec enthousiasme le poste de directrice du primaire à Pré de Challes.

Documents à télécharger 

Exemple d’EDT des classes d’élémentaire

Règles élémentaire

Emilie Tarraf-Lescoffier

directrice du primaire à Pré Faucon

Née d’un père Syrien et d’une mère Américaine, Émilie intègre dès son plus jeune âge la diversité culturelle comme un élément central de son existence, une partie intégrante et formatrice de sa personnalité. Les langues, anglais, français et arabe ont été porteuses des différentes cultures qui l’ont accompagnée du berceau à l’âge adulte. Sans doute cette particularité a-t-elle contribué à l’ouverture d’esprit qui l’a conduit à enseigner tandis que son parcours, atypique, ne laissait en rien supposer qu’elle se destinait à carrière d’éducatrice.

Lire la suite
En effet, Émilie a d’abord choisi d’étudier les sciences politiques et économiques dans le cadre d’une licence à l’Université d’Illinois, au cours de laquelle elle effectue une année réussie à Science Po Paris. Après l’obtention de son diplôme à l’Université d’Illinois, Emilie revient ensuite à son pays natal en tant que lectrice d’anglais à l’Université de Bourgogne. Elle profite alors du temps que son lectorat laisse à sa disposition pour offrir ses services à un collège privé, au sein duquel elle occupe deux années consécutives un poste d’assistance d’anglais. En été, elle occupe un poste de lectrice d’anglais à l’Université de Homs, en Syrie. C’est à ce moment qu’elle prend goût à l’enseignement et postule pour Teach for America, un programme prestigieux qui sélectionne et forme des enseignants destinés à des quartiers défavorisés partout aux États-Unis. Décidée à approfondir ce qui lui apparaît comme une perspective belle et enrichissante, Émilie décide de s’inscrire à un master en enseignement au Hunter College de New York. Elle se spécialise dans l’apprentissage de la lecture et le développement des ‘character traits’ chez les enfants. Fraichement diplômée, elle contribue en tant qu’enseignante, mais aussi que coordinatrice de niveau, à la création d’une école dans Brownsville à Brooklyn qui deviendra, quelques années plus tard, l’une des plus performantes de la ville de New York ; école qui relève le défi d’offrir les plus belles perspectives d’avenir à des enfants issus des milieux parmi les plus défavorisés de Brooklyn et des Etats-Unis.
Désireuse de retourner en France, elle a la chance de se voir offrir un poste d’enseignante à l’École Bilingue de Haute-Savoie; opportunité qu’elle saisit et qui lui offrira plusieurs années de bonheur auprès de ses élèves. En parallèle, Emilie est coordinatrice lors de l’ouverture de la deuxième structure : Pré Faucon. Être témoin de l’épanouissement personnel et intellectuel de ses élèves la conforte définitivement dans son choix d’orienter ses efforts vers une carrière dans les métiers de l’enseignement.