L’EBiHS-Léman

L’EBiHS-Léman

L’EBiHS-Léman ouvrira progressivement ses classes à partir de la rentrée 2019 sur le site de la commune de Anthy sur Léman.

Forte de dix années d’expérience et de croissance dans le bassin annécien, l’EBiHS proposera, pour la région de Thonon et au delà, un programme d’excellence dans le domaine du bilinguisme avec les premières années de la maternelle en immersion en anglais.

A la rentrée de 2019, seule la maternelle ouvrira avec une classe mixte, puis à partir de l’année 2020, l’EBiHS disposera de l’ensemble des locaux libérés afin d’accueillir à terme une classe par niveau, comme c’est le cas dans les écoles d’Annecy.

Le programme, la vision et la philosophie de l’EBiHS resteront la référence comme décrit sur cette page qui présente le programme de la maternelle, à l’identique des deux sites d’Annecy.

L’EBiHS attache une grande importance au rôle des professeurs, tous natifs de la langue qu’ils enseignent. Des classes à petits effectifs, un environnement de classe motivant et bienveillant figureront aussi parmi les atouts de l’EBiHS-Léman.

La recherche montre que l’immersion en langue dès le plus jeune âge permet aux jeunes enfants de développer, en plus des compétences linguistiques, une pensée critique et la capacité à résoudre des problèmes à un niveau supérieur ce qui leur donne une avance remarquable pour aborder leurs années d’apprentissage en élémentaire et au-delà.

Le programme de notre maternelle est extrêmement varié et riche. Inspiré des meilleurs méthodes d’enseignement, en France et dans les pays anglo-saxons, notre programme propose aux enfants une immersion dans la langue anglaise. Ils développent leurs capacités à vivre ensemble, ils construisent à travers le jeu des compétences telles que la résolution de problèmes, la motricité fine. Des activités artistiques encouragent leur créativité et mettent en valeur leur imagination.

Informations et inscription:
EBiHS-Léman
Email: secretariat.leman@ebihs.fr
P : + 33 (0)6 51 24 08 51

Les avantages de notre programme d’immersion en anglais à la maternelle

Le meilleur âge pour devenir bilingue

Trois années en immersion pour devenir bilingue, français-anglais ! Dès la petite section, alors que les enfants continuent et consolident l’apprentissage de leur langue maternelle, l’immersion en anglais permet l’apprentissage naturel de la langue, dans un contexte ludique et motivant.

De l’immersion au bilinguisme

L’apprentissage du français n’est pas pour autant négligé. Dès la Moyenne Section, même si l’anglais domine en volume horaire, des séquences en français, plusieurs fois par semaine, permettent de développer et renforcer les compétences en français, notamment pour le vocabulaire et la structure de la langue. En Grande Section, l’horaire de français est augmenté à 1 heure journalière, préparant au CP où le programme bilingue se met en place avec autant de temps dans les deux langues.

Des professeurs compétents et passionnés

L’anglais, c’est leur langue maternelle ! Voilà la garantie d’un bon programme d’immersion. Nos professeurs savent établir un climat d’écoute et de confiance qui permet à chaque élève de s’épanouir et de progresser dans ses apprentissages.

L’attention donnée à chaque élève

Les professeurs donnent à chaque enfant l’occasion de mettre en valeur tout son potentiel au travers d’activités variées, telles que la motricité, la musique, le dessin, les activités manuelles ou langagières.

Les enfants des classes maternelles sont accompagnés en classe par deux adultes : un(e) enseignant(e) et un(e) assistant(e) de classe. Les assistantes de classe sont une aide précieuse car elles veillent à assurer  le bien-être hygiénique, matériel et sécuritaire des enfants, mais elles savent aussi intervenir lors de travaux en groupes, en complément de l’enseignant. La présence de deux adultes favorise un environnement de classe calme et permet un enseignement personnalisé pour chaque enfant.

Un cadre de vie rassurant et bienveillant

Notre campus, à Anthy sur Léman, est un lieu de vie agréable et bien conçu pour votre enfant. La sécurité et l’hygiène sont au cœur de nos préoccupations. Chaque année de nouveaux aménagements sont réalisés pour améliorer les bâtiments et la cour.

Les parents ont aussi la possibilité d’inscrire leur enfant au service de repas organisé à l’école pendant la pause de midi.

L’année de la Grande Section, en route pour le CP !

Après le programme d’immersion des premières années de la maternelle, la Grande Section évolue naturellement vers un programme bilingue passionnant, préparant les élèves à la réussite au CP où ils apprendront à lire et écrire dans les deux langues, le français et l’anglais.

La Grande Section de maternelle offre un programme en français et en anglais. L’enseignement est de 20 heures par semaine en anglais et de 4 heures par semaine en français. Les élèves développent des compétences en pré-lecture et dans le domaine du langage. Ils enrichissent leurs connaissances et leur vocabulaire par l’écoute d’histoires. Les compétences mathématiques telles que la résolution de problèmes, la comparaison de quantités, l’étude de situations faisant appel à la logique sont travaillées à travers des activités de manipulation. Elles préparent l’élève à aborder avec succès l’école élémentaire.

Tandis que les élèves bénéficient d’un solide programme sur le plan académique, ils développent aussi des qualités relationnelles et émotionnelles. Ils donnent libre cours à leur imagination et développent un esprit créatif grâce à des activités variées : jeux, musique, art, sport, sorties scolaires et participation aux événements de l’école.

  • dav
  • DSC_0761
  • dav
  • Version 2

Les 5 grands domaines du programme de la maternelle :

  • Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions :
    L’élève s’approprie la syntaxe au travers d’échanges au sein du groupe classe et grâce à des séquences d’apprentissage spécifiques. Ces échanges sont extrêmement importants pour l’apprentissage des langues et notamment de l’anglais. La maternelle, c’est aussi les premiers pas dans le monde de l’écrit : l’élève travaille sur les sons, découvre les lettres de l’alphabet et les gestes de l’écriture pour être prêt à aborder l’apprentissage de la lecture en cours préparatoire.
  • Construire les premiers outils pour structurer sa pensée :
    En arrivant à l’école, les enfants ont déjà une compréhension des quantités qui vient de leurs observations et des interactions qu’ils ont eues avec le monde, leurs jouets, etc. Les enseignants s’appuient sur les connaissances et la compréhension de chaque enfant construire de nouveaux savoirs et compétences : exprimer des quantités, étudier les nombres et ses différentes décompositions et représentations, explorer des formes, des grandeurs, des suites organisées.
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques :
    Les activités artistiques jouent un rôle très important car elles font le lien entre plusieurs disciplines et renforcent les notions apprises, aussi bien en langue qu’en géométrie par exemple, tout en développant esprit critique et créativité. Les professeurs proposent un large choix d’activités au cours de l’année : dessiner, s’exercer au graphisme décoratif, réaliser des compositions plastiques, planes et en volume, jouer avec sa voix et acquérir un répertoire de comptines et de chansons, explorer des instruments, utiliser les sonorités du corps, pratiquer quelques activités des arts du spectacle. Ils savent s’adapter aux différents modes d’apprentissage des élèves.
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique :
    Les enfants en maternelle apprennent énormément à travers le jeu et le mouvement. Nous respectons le besoin des jeunes enfants de bouger, car c’est aussi dans le mouvement qu’ils développent des qualités et savoirs, lors des activités suivantes : agir dans l’espace, dans la durée et sur les objets, adapter ses équilibres et ses déplacements à des environnements ou des contraintes variées, communiquer avec les autres au travers d’actions à visée expressive ou artistique, collaborer, coopérer, s’opposer.
  • Explorer le monde :
    De nombreuses activités sont proposées pour stabiliser les premiers repères temporels, introduire les repères sociaux, faire l’expérience de l’espace, découvrir différents milieux, découvrir le monde du vivant, utiliser, fabriquer, manipuler des objets. Le développement de la personnalité, la relation avec les autres, la gestion des émotions ont une place importante tout au long de la journée. Nous mettons des mots sur les qualités à encourager : le goût de l’effort, la bienveillance, le respect des autres, l’écoute, le partage… Nous renforçons les qualités naturelles de chaque enfant et travaillons sur celles qui sont à acquérir. Les enfants apprennent aussi à s’organiser et à solliciter des compétences exécutives pour réaliser une tâche.
  • Une journée à la maternelle
    La journée commence avec le temps de regroupement qui permet aux enfants de développer leur écoute, leur vocabulaire, d’apprendre à communiquer sur les sujets qui les intéressent. Ils observent la météo et réfléchissent au temps qui passe en parlant des jours, des mois, de la date… C’est aussi le temps des comptines et des histoires. Imaginez votre enfant revenant à la maison avec des chansons et des poèmes en anglais ! A cet âge apprendre une langue est un jeu d’enfant et leur prononciation les fait passer pour des natifs.
  • Les ateliers découverte : Les enfants sont guidés par les enseignants mais travaillent en petits groupes sur des ateliers où ils sont actifs. Des études récentes dans le domaine des neurosciences ont montré à quel point les enfants apprennent mieux quand ils sont engagés dans leur apprentissage. Ils se posent des questions, y trouvent les réponses, et peuvent ajuster leur façon de penser avec chaque expérience vécue.
  • Les enfants prennent le goûter du matin (fruits ou légumes) en groupes, ce qui favorise les échanges et renforce le vocabulaire. Ils ont une séance de  motricité chaque jour et apprennent bien dans le mouvement et en s’appropriant des espaces : sauter, ramper, courir, adapter ses déplacements à des situations de jeu… C’est aussi un temps pour se détendre après des activités qui demandent beaucoup de concentration. Par exemple, les professeurs associent  une comptine qui rime avec des mouvements et des déplacements.
  • Les temps de récréation le matin, midi et soir sont des moments qui permettent aux enfants de développer leur imagination et de revisiter des apprentissages à leur façon. Nous voyons des enfants qui jouent à la maîtresse en anglais, qui chantent des chansons que nous avons apprises, qui construisent des suites avec des objets naturels: petite feuille, noix, noix, branche, petite feuille, noix, noix, branche… Certains comptent les fourmis et d’autres nomment les formes qu’ils observent sur un insecte comme le «gendarme ».
  • L’après-midi, les enfants se reposent (pour les petits, il y a la sieste, pour les grands, ils se posent et respirent profondément et écoutent de la musique calme, par exemple) avant de reprendre le travail. Un cerveau bien reposé fonctionne mieux !
  • La journée se termine par un temps de jeu. Les enseignants choisissent des jeux qui consolident les travaux et les apprentissages du moment. Cela permet aux enfants de revoir ce qu’ils apprennent dans la journée, et d’apprendre en s’amusant !

JULIE CARTIER

DIRECTRICE DU PRIMAIRE

Master en Education Spécialité : linguistique appliquée à l’étude des langues

Pour Julie Cartier, l’aventure du bilinguisme a débuté au lycée lorsqu’elle est partie étudier au Canada dans la jolie ville de Beamsville. Elle est alors tombée sous le charme de la culture anglophone.

Revenue en France, elle a d’abord passé un Master de communication audiovisuelle. Directrice de centres d’accueil pour mineurs et de formation BAFA pendant 15 ans pendant les vacances, elle a toujours travaillé auprès de jeunes publics et s’est tournée naturellement vers l’enseignement.

Puis elle s’est installée dans le sud où elle a travaillé auprès d’élèves en situation de handicap (surdité, autisme et trisomie).   Elle a obtenu un master II en éducation puis son concours de professeur des écoles.

Julie a alors débuté l’enseignement dans une classe de CE2 à Harlem (New York) puis elle a continué sa carrière deux ans en école bilingue à Paris, devenant classe pilote dans le cadre d’un programme sur la lecture et l’écriture.

Forte de ses diverses expériences elle met en place, dans sa pratique de classe, une pédagogie positive et individualisée où chaque élève peut s’épanouir en développant tout son potentiel.

En 2014, Julie a rejoint l’EBiHS où elle a enseigné pendant quatre années en GS, CP, CE1, CM1 et CM2.

Portée par les valeurs de l’école, elle se consacre désormais à la création et la coordination de notre nouvel établissement dans le bassin lémanique, l’EBiHS-Léman.

Offrez à votre enfant les avantages d’une éducation bilingue pour
son avenir !

Téléchargez
la brochure d’information

Téléchargez
la fiche d’inscription (en préparation)